Comité National

de Résistance et de Reconquête

Hérault

CLRR de Capestang-Béziers et sa région

correspondants :
   Maryse LAUNAIS launais.maryse@gmail.com
   Didier GAUDIN  didier.gaudin37@orange.fr

adresse mail : clrrcapestangbiterrois@gmail.com 

CLRR de MONTPELLIER

correspondant :

adresse mail : clrrmontpellier@gmail.com 

CL2R Educ MONTPELLIER

25 novembre 2019, réunion CL2R Capestang

11/24/2019

RÉUNION DU CLRR DU 25 NOVEMBRE 2019

(Comité Local de Résistance et de Reconquête des acquis 36/45)

La Ruche, 2 rue Ampère Béziers

Préparation du 5 décembre

 

Télécharger le compte rendu

Présidence : Hervé

Intro : Maryse :

Effervescence et fébrilité… Jo a eu raison de mettre cela dans l’invitation.

Il y a de nombreux appels intersyndicaux pour le 5 décembre. Citation de quelques-uns :

« Motion votée le 12 novembre à l'unanimité moins trois abstentions, Université de Montpellier… Les personnels et étudiants de l'université de Montpellier réunis ce mardi 12 à l'appel des syndicats (Solidaires FSU FO et CGT)… Nous mettons en place un comité de préparation de la grève, avec les syndicats et les non syndiqués. Nous appelons tous nos collègues à contresigner cette motion et à se mettre également en grève à partir du 5 décembre. »

On le voit bien, la situation est bouillonnante, tout peut basculer, le 5 décembre est dans toutes les têtes…

Cette situation qui s’ouvre et ouvre des perspectives à partir du 5 décembre, certains aimeraient bien l’empêcher, ou la contenir… Par exemple une dépêche AFP du 21 novembre dit : Berger CFDT approuve le préavis de grève reconductible de la CFDT Cheminots (en totale cohérence avec la confédération CFDT) pour peser dans les négociations avec le gouvernement… plus de justice sociale et il rappelle qu’il veut une réforme systémique…

Autre événement : Il y a eu le 14 novembre manif massive du personnel très déterminé des hôpitaux à Paris. Buzyn, n’a rien donné de plus…

Le soir, un comité inter-hôpitaux s’est tenu. La tribune, s’est violemment opposée à toute prise de parole pour la convergence avec le 5 décembre. Avec des propositions de journées d’actions pour le 30 novembre et le 17 décembre. Dans les communiqués, pas un mot sur le 5 décembre…

Autre dépêche AFP du 21 novembre : Macron devant le congrès des Maires : L’objectif pour ceux qui appellent au 5 décembre ne doit pas être de mettre le pays à feu et à sang. Il rappelle qu’il va faire voter une loi sur le principe de la retraite à points.

Nous en déduisons donc que tous ceux qui essaient de faire croire qu’il y a du grain à moudre, ne sont pas là pour aider à ce mouvement général et majoritaire d’exigence du retrait de cette réforme.

C’est pourquoi, les AG dans les entreprises du privé et du public sont de la plus grande importance, pour que les personnels décident de la grève et de sa reconduction ; c’est même fondamental car ce sont eux qui prennent tous les risques… Les AG sont souveraines.

Il se passe des choses extraordinaires en ce moment : le Mouvement des GJ a redonné le goût aux travailleurs de ce pays de reprendre ses affaires en mains … Je lisais dans Informations Ouvrières un reportage sur la grève sur le site de maintenance de la SNCF du Landy Chatillon dans l’AG de grévistes, 200 cheminots, on voyait bien ce mouvement… Ils disaient : « Le rôle des syndicats c’est pour aider, pas pour décider à notre place, les tables rondes n’ont pas repris nos revendications… »

C’est donc bien à ce mouvement de reprendre en main ses affaires qui est à l’ordre du jour tout en donnant aux organisations syndicales le rôle qu’elles doivent occuper. Ce processus est donc en cours, nous l’avons constaté avec les urgences, les correcteurs du bac etc…

Alors nous qu’avons-nous fait ?

Nous avons adopté un appel du Comité à la dernière réunion publique à Puisserguier en soutien au 5 décembre. Repris par les GJ du Biterrois.

Le Comité n’avait la capacité que d’en tirer 1000 exemplaires. À l’AG suivante des GJ, la décision a été d’en tirer 5000 (+ 2000) de plus et surtout nos amis GJ du Comité de résistance, ont organisé et décidé de prendre en charge les diffusions. Devant l’hôpital de Béziers à 6 h du matin, à 11 diffuseurs avec Jean-Claude et Marie, devant le centre de tri à Vendres, devant la Cameron vendredi dernier à près d’une dizaine, et je crois savoir qu’ils vont faire aussi la CAF et la SS… tout en ne laissant pas de côté l’action qu’ils mènent pour ADP.

Alors, mes chers amis, mes chers camarades, je voudrais qu’avant d’engager la discussion, on applaudisse tous les diffuseurs... Ils ont su, par leurs efforts militants prendre toutes les dispositions nécessaires pour que cet appel arrive entre les mains d’une partie des travailleurs de notre secteur.

Bravo à eux !

Les diffuseurs s’expriment :

JM : sur les ronds-points, sur 10, 4 veulent agir, 3 sympathisants et 3 contre…

Plus difficile à la Cameron car les salariés passaient à toute vitesse. Par contre à l’hôpital, ça s'est bien passé.

JC : À l’hôpital, très bon accueil du personnel, infirmières, médecins, aides-soignantes.

Rosie : lors du loto au collège, j’ai distribué l’appel du Comité, pour ce soir et pour le 5 décembre – Les gens semblent intéressés…

Hervé : On a diffusé l’appel sur plusieurs ronds-points. Certains ont vu qu'il y avait convergence car ils l’avaient déjà eu.

M : Les syndicats vont également dans le même sens.

V: Penser aux chauffeurs de bus, on a donné l’appel à Béziers, on a été très bien reçu.

Décision est prise de poursuivre la diffusion de l’appel pour le 5, devant la SS la CAF, et la CARSAT, ainsi que Pôle emploi…

Patrick et Daniel donnent des informations sur la campagne de signature du référendum ADP à Puisserguier.

JM : « On a intérêt à mobiliser le 5 pour voir le 6, il faut pousser les gens à la base, servir de poil à gratter, attention aux violences et aux divisions, insister sur le fait que chacun va y perdre »

Hervé : « Le gouvernement veut faire croire que c'est politique mais c'est pour la retraite »

Violette : « Pas seulement les retraites, c'est l'injustice sociale surtout ! »

Bruno : « Aux infos, on a l'impression que tout se tend. On essaie de cantonner aux publics, aux transports. Petit à petit, les gens sentent qu'ils vont être impactés, que peut faire le CLRR ? On ne peut pas s'imposer aux gens, ce que nous voulions faire commence à avancer ».

Bernard : « Que faire ? Un mot aux syndicats, il faut réussir ce mouvement, il n'est pas corporatiste. Donc que fait-on ? À poser aux syndicats, si ça marche pas, Macron va continuer sur sa lancée. Il faut qu'il voie que la colère est toujours présente. Il faut agir toute la journée ».

Christophe : « Situation inédite, le 13 septembre, la RATP a bloqué Paris et le gouvernement a peur de cette grève. AG au lycée Henri IV : 37 collègues, un ras le bol général, les conditions de travail, les nouveaux programmes. Il y a eu 58 suicides l'an dernier… Tout le monde y perd, on a la possibilité de créer un rapport de force. La convergence avance sur Béziers, il faut des AG le 5 pour reconduire la grève. Difficile pour la reconduction avec les collègues, motion circule dans les autres établissements. Il faut également que les grévistes maitrisent leur mouvement, que les travailleurs prennent leur destin en main, il faut y aller tous ensemble et pas seulement une fois par semaine.

Il faut s'organiser pour les AG. Prévoir une réunion juste après le 5. »

Bernard : « Il faut mobiliser les secteurs privés, les chômeurs. Les jours après le 5 sont primordiaux ».

Violette : « Crainte que les syndicats signent alors qu'ils ne nous représentent pas, nous, les citoyens et les non-syndiqués ».

Hervé : « Il faut prévenir 48 h avant. Donc Macron le sait, les syndiqués vont faire des AG mais on est là aussi. Il faut s'afficher avec nos banderoles ».

JM : « Il faut être stratégique, centrer sur les problèmes des retraites. Ils ne veulent pas reculer et veulent continuer à soutenir les grands patrons. Nous, nous devons permettre de rassembler tout le monde, syndiqués ou non-syndiqués. La seule force, c'est le nombre. Proposition : agora forum ».

Maryse : « Macron ne reculera que si on bloque tout. Les syndicats représentent les travailleurs. Pour info, l’appel d'élus de la République en soutien au 5 décembre du département de l’Hérault : 50 ont signé, on peut proposer de signer à son maire ».

Christophe : « convergence en marche, syndicats de la fac et GJ. Macron essaie d'utiliser la violence pour discréditer le mouvement. La puissance des manifs va éviter la violence ».

Laurence : « Proposition d'assister aux AG prévues les non-syndiqués, le Comité... ».

Bruno : « Proposition : inviter le 5 au soir ».

Bernard : « Il faut ».

Geneviève : « Après la manif, il y a des AG l'après-midi, ce sera possible le soir seulement ».

Christophe : « il faut faire attention, les AG de grévistes sont souveraines se sont les personnel qui prennent tous les risques financiers et personnels, on n’a pas à s’immiscer dedans ».

RV le 5 à 10 h et on communique avec point de rencontre à 16 h 30.

Propositions :

  • Les amis Gilets jaunes du CLRR proposent de se retrouver à 16 h 30 sur une place à Béziers (lieu précisé au micro le 5), pour un forum, inviter à une convergence pour la lutte contre la réforme les retraites.

  • Communiqué lu par un GJ. Tout le monde est d’accord.

  • 6 décembre : AG prévue peut-être à 19 h 45 ?

Réunion du comité national du 30 novembre

Porte-parole : Didier

Que va-t-il dire ?

Comité créé depuis 2 ans. Passé de 20 adresses à 100. Convergence avec les GJ depuis février 2019. Juin 2019 : le Comité, de réflexion qu’il était est devenu groupe d’action, tous ensemble, nous avons réfléchi et agi ; début pétition de retraite (1400 signatures à ce jour) ; 3 réunions publiques se sont tenues ; un appel au 5 a été rédigé en commun d’où les diffusions évoquées en début de réunion.

Une centaine de comités locaux dans le pays. Le Comité national n'a aucune prise de décision, il est là pour coordonner.

Que doit devenir le Comité national ?

Est-ce qu'on doit le transformer en comité d'action ?

JM : « Attention à ne pas recentraliser, il faut qu'il reste horizontal. Au plus proche des citoyens ».

Bernard : « Moyen de communication, pas de structure verticale, pas de politique, sentiment d'autonomie ».

Didier : « Beaucoup de GJ au CNRR. Le site n'est pas très convivial ».

Maryse : « le CNRR ici a un rôle particulier. Il faut qu'il franchisse un pas : coordonner, mais le site doit être amélioré – ou alors créer une lettre par mail pour communiquer – améliorer la diffusion. Liaison entre les comités départementaux, nous avons fait une réunion dans le 34 début septembre.

Prévu : grand rassemblement au printemps. Dans son intervention, Didier pourra citer toutes les personnes : GJ, associatifs, syndiqués, paysans, élus… ».

Jo : « Une vision commune et partagée » ; c’est l'objectif de ce que l'ensemble des CLRR devrait poursuivre, en s'informant réciproquement de ses actions dans le but de les renforcer.

Bruno : « Il faut accélérer les liens pour informer de ce qui se passe dans toute la France ».

Hervé : « Partage des expériences à l'aide d'un forum ».

30 novembre : Meeting internationaliste à Paris de l’ Entente des Travailleurs et des Peuples  et du Cilé (comité international de liaison et d’ échange ) 70 pays représentés .( Didier y participera)

Que fait-on en décembre ? Compte-rendu de Didier ?

Prochaine réunion : Apéritif-dinatoire-discussion

  • Vendredi 20 décembre 19h pour un apéritif-dinatoire-discussion.

  • Le lieu sera confirmé sous peu

Hervé nous fait part de l’Agenda :

  • 26/11 : J’veux du soleil à Maraussan à 18h30 avec débat en présence notamment de GJ et de membres de l’équipe du film

  • 27/11 : permanence ADP à Puisserguier

  • 28/11 : réunion publique ADP à Nissan

  • 30/11 : permanence ADP à Nissan

  • 04/12 : permanence ADP à Puisserguier

  • 04/12 : permanence ADP à Colombiers





Pour tous les membres du CLRR rendez-vous le

  • 5/12 : 10 h à la bourse du travail

  • Prévoir distribution  de l’appel du CLRR : Pôle-emploi - CAF - SS - Carsat

 

Contact: Maryse LAUNAIS : launais.maryse@gmail.com

Didier GAUDIN : didier.gaudin37@orange.fr



 

Télécharger le compte rendu

20 décembre 2019 - réunion CL2R du biterrois 7 novembre 2019, réunion CL2R du biterrois