Comité National

de Résistance et de Reconquête

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

CL2R Côte basque

correspondants : Miguel Eraso et Jean-Jacques Carriquiriborde

adresse mail : miguel.eraso@yahoo.com  ; jean.carriquiriborde@free.fr 

20 janvier 2020 - le CL2R Côte basque a réuni 22 personnes à Anglet

01/19/2020

20 janvier 2020 - le CL2R Côte basque a réuni 22 personnes à Anglet

Le comité local de RR36-45 de la Côte basque et du Sud des Landes a réuni 22
personnes, ce lundi 20 janvier à Anglet. 5 étaient excusés.

 

Rappel : le CNRR a été créé à partir de militants syndicalistes et politiques divers, de toute la
France pour échanger sur : comment résister et reconquérir les acquis de 1936-1945,
comment surmonter les obstacles à la mobilisation ? Des réunions à Paris de plus de 1000 délégués
des comités locaux chaque année depuis 2017, des relations avec des militants luttant comme ceux
du CNRR en France, dans 50 pays de tous les continents en 2019 pour défendre les intérêts de la
classe ouvrière contre la classe des possédants .. du capitalisme. Création du site CNRR2018.fr et
choix l'hebdomadaire du Poi , tribune libre de la lutte des classes : Informations ouvrières, pour
publier des articles des comités. Le rôle des comités est aussi d'envisager les perspectives
politiques.

 

Télécharger le compte rendu

Introduction au débat :
Depuis 2017, les partis traditionnels ont explosé, Le gouvernement essaie d'intégrer les
organisations syndicales. Pour le moment, les confédérations FO et CGT refusent.
Notre combat, c'est le combat des grèvistes. Pour défendre le système de retraite, acquis de 1945.
Aider à s'organiser, trouver les formes et les moyens de combattre.
Le mouvement des Gilets jaunes est parti de la base, comme à la RATP aujourd'hui.
Ce sont les Assemblées générales qui décident.
Avec détermination : il n'y a pas eu de trêve à Noël.


DISCUSSION :
A présent, comment amplifier la grève ? peu de membres du CLRR sont salariés de grandes
entreprises ; donc ils ne peuvent agir pour amplifier la grève, donc ils participent aux distributions de
tracts dans la rue, aux blocages…
Les actions « surprise » sont problématiques parfois. Ce qui est intéressant c'est la discussion en
distribuant les tracts .
- C'est sur les lieux de travail que la grève se décide ; donc pour y aider, les syndicalistes doivent se
déplacer d'établissement en établissement ou d'usine à usine pour convaincre les indécis.
Après RATP, SNCF et autres en décembre, en janvier on voit entrer en grève les raffineries, les
avocats, les médecins hospitaliers, les ports et docks, les enseignants face la réforme Blanquer et
les jeunes, étudiants.
Ce n'est pas la grève générale. Comme ailleurs en Europe, c'est un mouvement qui se cherche.
- A propos des Medias : malgré la désinformation, les peuples ont conscience des attaques
qu'ils subissent et se révoltent.
Perspectives politiques :
Le comités sont là pour construire l'instrument politique du combat. Macron est de plus en plus
isolé et détesté. Les gens ne veulent plus de Macron mais pas Macron en tant qu'individu : Macron
et tous ceux qui gouvernent avec lui, et l'Union Européenne qui lui dicte ses réformes,
le système !
La question se pose: quel gouvernement voulons-nous ? Quels obstacles à la victoire ?
- Par exemple, contre la volonté du peuple de faire plier la V° République, en 1968, les
organisations ont permis à De Gaulle de remonter.
- A propos du mot d'ordre d'Assemblée Constituante, « les gens ne se l'approprient pas ».
Des camarades Gilets jaunes nous informent qu'ils ont travaillé, élaboré des dossiers construits sur
les institutions…Mais avant d'en arriver à la Constituante, il y a des étapes à franchir.
Citons Louise Michel : « faisons le Révolution et on verra après ! ».
Décision : compte-rendu à adresser à Informations Ouvrières et au site national.CNRR2018.fr
Aller en direction des étudiants, proposer à des jeunes d'écrire un tract et les aider à le diffuser
au campus jeudi midi pour appeler à la retraite aux flambeaux du soir et manif vendredi matin à
Bayonne.
En conclusion, l'essentiel a porté sur: 1) comment agir ? quelles actions pour aider à
l’élargissement du mouvement de grève pour le retrait de la réforme des retraites ?
2) Quand on dit « dehors Macron », ça n’est pas une question de personne, mais
derrière Macron c’est un système avec lequel il faut en finir et pour cela il faut
construire un instrument politique de ce combat.

 

Télécharger le compte rendu

24 février 2020 - réunion du CL2R Côte basque à Anglet 20 janvier 2020 - réunionCL2R Côte basque à Anglet