Comité National

de Résistance et de Reconquête

Deux-Sèvres

CDRR Niort

correspondants : Marie Boutinot

adresse mail : cd2r.79@gmail.com

 

7 juillet 2020, Appel du CDRR 79

07/06/2020

 

3 enseignantes de Melle poursuivies
pour avoir manifesté contre la réforme Blanquer !

 

APPEL DU CDRR DES DEUX-SEVRES

SOUTIEN AUX 3 COLLEGUES DE MELLE

 

Niort le 07 juillet 2020


Le comité départemental de résistance et de reconquête apporte son soutien aux 3 collègues de Melle et demande l'abandon des sanctions et des pressions à l'encontre des enseignants, des hospitaliers, des travailleurs et syndicalistes...qui manifestent et s'organisent pour combattre pour défendre leurs droits, au premier rang desquels le droit de grève et de manifestation. 


Nous mettons en garde contre l'escalade et la spirale de la répression, physique et judiciaire, face à la souffrance et au désespoir social. Nous sommes inquiets de cette criminalisation, qui pourra demain se retourner contre n'importe laquelle ou lequel d'entre nous.


C’est parce que cette révolte l’effraie que le gouvernement, utilisant l'alibi de l’épidémie, a décrété et prolongé l’état d’urgence, qui n'a de sanitaire que le nom, dans l'objectif de mettre le pays sous une chape de plomb. Les libertés publiques sont gravement touchées. Manifester, se réunir sont interdits.

 

C’est l’état d’exception. Tous les acquis devraient être remis en cause : congés, salaires, diplômes, et à nouveau, la réforme des retraites contre laquelle se battent des millions de salariés depuis le 5 décembre dernier !

 

C’est dans ce contexte, qu’une fois de plus, est convoquée l’union nationale, au nom de laquelle il faudrait s’adapter à l’état d’exception, à la dérive totalitaire, abandonner les revendications au prétexte qu’ « on ne peut pas faire autrement », que ce n’est pas le moment, qu’il y a d’autres priorités…

 

Mais en face, il y a le refus, il y a la résistance. Celle des personnels hospitaliers, des employés de Sécu, des parents, des enseignants… Il y a ces manifestations, ces rassemblements qui ont lieu depuis quelques semaines, à l’initiative localement des Gilets jaunes, des syndicats et qui prennent de front l’état d’urgence.

 

C’est le refus profondément ancré chez les travailleurs, chez les militants ouvriers du carcan des mesures
d’exception, de l’union nationale dont l’objectif est de museler, d’emprisonner la classe ouvrière et de faire  passer les pires attaques.


Le comité départemental de résistance et de reconquête des Deux-Sèvres se prononce :

  • pour l'abandon de l'état d'urgence
  • pour l'abandon immédiat des sanctions et l'arrêt des pressions à l'encontre des 3 enseignants
    de Melle

 

Nous proposons aux militants politiques, syndicalistes, Gilets jaunes, aux élus ...des Deux-Sèvres
d'apporter leur soutien et de contresigner cet appel.

 

Télécharger cet appel et le signer

12 mai 2020, visioconférence du CDRR 79