Comité National

de Résistance et de Reconquête

23 Septembre - réunionCL2R Côte basque

09/22/2019

« TOUS ENSEMBLE !... »


Tout au long de l’été, la grève dans les urgences a continué de s’étendre et touche
désormais la moitié des services d’urgences des hôpitaux publics. Cette grève est partie d’en bas
en mars dernier. Et il y a un lien avec les gilets jaunes :
une même volonté des travailleurs de prendre leurs affaires en main sans demander l’autorisation
à personne, et de contrôler leur propre mouvement.
Au même moment, la grève des pompiers est reconduite pour septembre octobre. Dans
l’enseignement, dans le prolongement de la grève des correcteurs du Bac, la rentrée est marquée
par un rejet massif des réformes du ministre Blanquer. Et il y a cette indignation énorme soulevée
par la mort de Steve, par les mensonges du gouvernement, par la répression féroce, systématisée
et décuplée par la loi anti casseurs…

 

Télécharger l'invitation

C’est pourtant dans ce contexte que Macron a décidé de lancer l’offensive dans l’intention
d’en finir avec l’ensemble des régimes de retraites. Il voit bien que les conditions ne sont pas
réunies, alors il manoeuvre. Il présenterait son projet après les municipales. Et il organise une fois
de plus une grande concertation, dans l’espoir de pouvoir associer les organisations syndicales à
son projet. A l’inverse, s’exprime de plus en plus dans les syndicats que la majorité des militants ne
veut pas du régime universel par points et veut le maintien de tous les régimes de retraite.
A cette étape, personne ne peut dire comment la situation va évoluer. Mais, les milliers de
gilets jaunes qui à nouveau ce samedi ont manifesté dans plusieurs villes, la révolte contre la
violence d’état provoquée par la mort de Steve, la grève des urgences, des pompiers, la situation
dans l’enseignement, dans les finances publiques… tout cela donne une indication de la
profondeur du rejet et aussi de ce qui se prépare.
« Système, dégage ! », ce cri du peuple algérien résonne partout !
Toutes les informations remontées au comité national par les comités locaux de résistance et de
reconquête montrent que des militants ouvriers, des gilets jaunes, des travailleurs d’horizons très
différents se rassemblent dans ces comités pour échanger, s’organiser, pour aider les travailleurs
à défaire Macron et sa politique.
De très nombreuses réunions sont organisées en cette rentrée par les comités locaux.
L'idée se dégage qu’il y a besoin d’organiser partout, de multiplier les réunions des comités de
résistance et de reconquête et de rassembler cette large force au plan national dans les mois qui
viennent.
A Anglet, réunion-débat ouverte à tous

 

LUNDI 23 SEPTEMBRE à 18 heures 30
Maison Pour Tous d'ANGLET, salle KONNA
12, rue Albert le Barillier


COMITE LOCAL Côte Basque de RESISTANCE et de RECONQUETE
des ACQUIS de 1936-1945

 

Télécharger l'invitation

24 septembre 2019, réunion du CL2R Angers 16 septembre 2019, réunion CL2R Libourne